Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Vœux présidentiels en région d'Orgelet

  • Place au vin à Orgelet.
  • Place au vin à Orgelet.

L'ouverture des données, concurremment à celle des esprits dans les administrations, semble, optimiste, en bonne voie. Partout les systèmes se simplifient, se factorisent. Nos communautés fusionnent pour plus de force, d'efficacité, et de rayonnement.
En région d'Orgelet, la présidente Florence Gros-Fuand, première citoyenne des Poids-de-Fiole, entre le pont de Poitte sur la rivière d'Ain & la ville de Lons-le-Saulnier, livrait, dans un discours fleuve, ses souhaits.

Tout comme auparavant celle du Préfet nommé en novembre, Richard Vignon, la liste s'adresse premièrement aux acteurs économiques : croissance, emploi du temps des citoyens à la création ou production de richesse, humaine, ou matérielle. Puis aux sous-administrations, certaines fusionnant : la réussite, intégrale. Troisièmement à la population, autochtone, ou foraine, sur le sol jurassien : meilleurs vœux de santé & prospérité aux familles et individus.
"Certes le terrorisme trouble nos consciences, avant la paix de nos foyers, voire des rues de nos villes, mais la Laïcité sera cet immémorial remède, promouvant respect & tolérance entre tous et chacun" glissait-elle.

Avant de conclure, les scrutins de l'année nouvelle 2017 furent évoqués, pour sensibiliser à leur participation, citoyenne, démocrate ou républicaine, afin de mieux guider nos futurs élus, qui parent localement aux aléas causés par les séismes de la prétendue coupable mondialisation économico-financière...


La communauté des communes du secteur d'Orgelet, en la personne de sa présidente,  invite à intervenir via Internet :
cc.region.orgelet.com
lacommunautesociale@ccregionorgelet.fr


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Une première victoire contre les décharges sauvages

Une décharge non autorisée d’un hectare à Villard-Saint-Sauveur Le chef d’entreprise a expliqué au tribunal correctionnel l’avoir créée pour stabiliser son bâtiment. Il a deux ans pour remettre le terrain en état. Une affaire parmi d’autres, témoignent les parties civiles comme le Parc naturel régional du Haut-Jura.
Publié le 27/03/2017


La Yaris se met au sport

Publié le 24/03/2017

Bloc-notes

Encadré 1/32ème de page

Publié le 20/02/2017

ESM BASKET

Publié le 17/03/2017

BOXE

Publié le 17/03/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales