Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Vadans : petite école mais grandes idées

  • Les élèves interprétant la java bleue.
  • Les élèves interprétant la java bleue.
  • Difficile pour les plus jeunes de lire en public.
  • Véronique Glaz et Valérie Muller, les deux enseignantes initiatrices du projet.
  • Plus de 4 générations séparent les plus jeunes des plus anciens.
Une belle histoire intergénérationnelle

Vendredi 4 mai, les enfants des écoles du RPI* La Ferté/Vadans accompagnés de leurs institutrices « accueillaient » quelques anciens à la salle des Fées de Vadans.

 L’histoire a commencé suite à la lecture du livre de Barbara Constantine « Petits portraits de très grandes personnes ». Les enseignantes de CE1, CE2, CM1 et CM2 ont souhaité réaliser la même chose avec leurs élèves. 12 personnes âgées du RPI ont été choisies et interviewées par les élèves. Des parents d’élèves et des adultes proches de l’école sont venus prêter main forte aux enfants divisés en petits groupes afin de recenser toutes les informations ainsi que les photos récupérées lors des interviews et rédiger le portrait de chaque personne. Reliure et mise en page ont été faites sur le modèle du livre de Barbara Constantine qui a donné son accord et a su donner un élan supplémentaire à ce beau projet par ses encouragements et des échanges réguliers de mails avec l’école. Projet qui a permis de travailler l’écriture bien sûr mais au-delà de cela les enfants ont pu avoir une autre vision de la littérature et du travail d’écrivain.

 

Un formidable échange intergénérationnel

 

 

Et puis surtout il s’est créé un formidable échange intergénérationnel, des liens d’amitié se sont tissés entre les enfants et les anciens qui ont tous connu la seconde guerre mondiale et ont pris plaisir à raconter leur vie.

L’émotion était palpable ce vendredi à la lecture des textes d’autant que quelques anciens manquaient à l’appel –décédés, hospitalisés … et à l'interprétation finale de la Java Bleue par les enfants.

 « Tout cela a été possible parce que nous sommes dans une petite école, explique Véronique Glaz, directrice de l’école de Vadans, tout le monde se connait et chacun a conscience de l’existence des autres. Notre taille et notre isolement ne sont pas un handicap mais une force parce qu’ils nous permettent d’être plus liés, plus mobilisés sans empêcher les échanges fructueux avec l’extérieur, notamment avec des artistes ou d’autres personnes susceptibles d’ouvrir nos enfants au monde.

 

*RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal La Ferté/Vadans)


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales