Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Sellières : la CTFC a tenu son assemblée générale sans approbation des comptes

  • Danielle Brulebois, présidente, Jean-Michel Febvre, trésorier et Sébastien Normand, directeur du CTFC.
  • Danielle Brulebois, présidente, Jean-Michel Febvre, trésorier et Sébastien Normand, directeur du CTFC.
  • Les locaux de tri à Sellières.
Vendredi dernier s’est tenue à Sellières l’assemblée générale du Collectif Textile Franc-Comtois. Cette réunion n’a donné aucune approbation de comptes puisque les comptes définitifs n’ont pas été donnés en temps et en heure par le cabinet comptable. Une nouvelle Assemblée extraordinaire sera donnée lors du prochain CA pour voter ces chiffres.

Le Collectif Textile Franc-Comtois est en plein renouveau, avec une nouvelle présidente conseillère départementale du canton de Bletterans, Danielle Brulebois « Nous voulons un vrai bureau » concède-t-elle. La nouvelle présidente est désireuse de continuer dans la lignée du président précédent Jean-François Dugourd, qui s’est beaucoup impliqué pour la cause de cette association de tri, située à Sellières.

Le CTCF : un collectif mis en place depuis 10 ans pour trier le surplus de textile

Le Collectif Textile Franc-Comtois représente une association de 14 organisations avec un projet économique fiable créateur d’emplois en milieu rural. Dans une démarche sociale et solidaire, ces associations mettent à disposition leur surplus de textile au collectif.
Chaque fois qu’une de ces structures apporte 100 tonnes de tissus et de surplus de vêtements à la plateforme, elle crée un emploi supplémentaire à Sellières.
« C’est toute la force du collectif.  Nous n’avons pas d’exemple ailleurs » explique la présidente du collectif. L’association a pour but de trier le surplus de textile et ainsi éviter le gâchis, qui est trop présent dans la société actuelle. Les acteurs de ce collectif, tous ensembles, ont su faire du recyclage textile une véritable industrie d’avenir, locale et créatrice d’emploi en milieu très rural.

Des actions déclinées autour de l’insertion

En plus d’offrir de l’emploi, en milieu très rural, le Collectif Textile Franc-Comtois propose des actions autour de la personne en les aidant avec une construction de projet individuel, une aide à la mobilité, un accompagnement pour la gestion d’un budget, une prévention aux addictions, une remise à niveau au niveau de la langue française. Caroline Fillacier, l’accompagnatrice socio-professionnelle a développé en 2016 de nombreuses initiatives pour les aider à s’insérer au mieux dans la société actuelle leur proposant un bilan santé, un atelier de simulation d’entretiens avec des parrains de la Chambre des Métiers.
Trois types de postes sont proposés aux personnes en recherche d’emplois en insertion, en particulier aux femmes, venant des communes avoisinantes :  agent de tri textile, manutentionnaire et chauffeur manutentionnaire pour 18 postes proposés. Actuellement le CTFC est composé de 10 femmes et de 7 hommes. En 2016, le CTFC avait 3 employés permanents et a accueilli 39 salariés en insertion dont 22 nouveaux contrats. « Nous avons connu quelques départs non prévus en fin d’année » avoue Caroline Fillacier.
50% des sorties dynamiques affichées par le CTFC sont un signe d’un accompagnement de tous les jours sans faille.

Une année compliquée à gérer mais pas insurmontable

Sébastien Normand, le directeur sur l’année écoulée l’a rappelé à juste titre « les équilibres sont encore fragiles ». Pour cela une des pistes à suivre est une augmentation du tonnage de tri, car la production peut parfois être mise à mal et fragilisée par les fragilités de certains des salariés en insertion. Le turn-over de l’année 2016 a mis à mal la production mais ne l’a pas coulé.
« C’est beau que nous arrivions à un tonnage tel avec un si grand turn-over » explique le directeur Sébastien Normand.
Ce dernier part d'ailleurs en congé sabbatique pour un retour en janvier 2018. Il sera remplacé en intérim par l’accompagnatrice socio-professionnelle, Caroline Fillacier, elle-même remplacée par Héloïse Monchal, après deux périodes de stage dans la structure. Un objectif de 1900 tonnes est donné pour espérer un rendement de 1750/1800. Une sollicitation de 16 000 € a été faite au Fond Social Européen en espérant une pérennisation sereine du projet commun du Collectif Textile Franc-Comtois.
Le point positif de l’année passée a vu le développement de la vente directe à des clients fripiers et sera confirmé en 2017.





Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Logement social dans le Jura : l’OPH en pleine évolution

Des services inédits et un accompagnement personnalisé, pour une meilleure qualité de vie À contre-courant des résultats enregistrés dans d’autres départements, l’Office Public de l’Habitat du Jura semble réussir le challenge de réduction de la vacance locative, de maîtrise des impayés de loyers, et d’amélioration du confort de vie de ses locataires. Détails.
Publié le 24/04/2017



Bloc-notes

USO

Publié le 21/04/2017

UM Doloise

Publié le 21/04/2017

Encadré 1/16ème de page

Publié le 18/04/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales