Hebdo 39 Lons-le-Saunier

«Sauvons La Platière» en bord de Valouse

  • Aidons-nous à sauver La Platière !
  • Aidons-nous à sauver La Platière !
  • Pique-nique en bord de Valouse
  • L'ancienne maison familiale en vente pour quel usage?
  • Baignade et jeux en eaux vives et douces.
  • Sous le sable, la plage!
Un lieu pittoresque, entre tradition et avenir…

Nous parlons ici d'abord d’un ancien moulin témoin du temps de l'industrie balbutiante dans le Jura au XIXe siècle, puis d’une maison familiale à destination des employés du groupe EDF (CMCAS EDF de Bourg-en-Bresse) dans les années 1970-80, au temps du développement du tourisme social.

Ce lieu de la Platière, sis entre Ain et Jura, sur la commune de Thoirette (39240), a en effet longtemps été à la fois un endroit de loisirs, de mixité sociale et une plage d'accueil gratuite, animée notamment par et pour les habitants des villages limitrophes.

C’est un havre de paix calme et paisible en bord de Valouse, où il fait bon vivre, par son air pur, ainsi que la chaleur humaine et l'art de vivre de ses habitants. Fermée depuis 2011, le site fait l’objet d’une vente, et risque ainsi de devenir l'enjeu de spéculations immobilières privées qui aboutiront, à en restreindre l’accès, ou à l’interdire tout simplement.

 

 

Entre passé, avenir, et innovation durable

 

Aussi, dans la perspective de créer un centre d’accueil multi-activités ici, un collectif composé de la Communauté de Communes de la Petite  Montagne, le Commune de Thoirette-Coisia, l’association les Amis de Montdidier et l’association Les Amis de la Platière, a proposé un projet d’acquisition et de développement  du «Moulin de La Platière», afin de de lui redonner sa philosophie d'origine, et peut-être d’en faire un lieu , de rencontres, d'animations culturelles, de spectacles et d'enseignement, voire aussi un lieu plus dynamique, dédié au co-working, où les talents des entrepreneurs, des associations et des producteurs locaux pourraient s'exprimer. Une sorte de pont entre passé, avenir, et innovation durable.

L’association des amis de La Platière, forte de ses 296 membres, et celle des Amis de Montdidier ont organisé in situ «La Fête de la Soupe» en novembre, et « La Fête de la Platière » ou repas partagé le 16 juin dernier. Ces fêtes ont pour but de rassembler les gens intéressés par le site lui-même, et de mettre en lumière son devenir. Les Amis de La Platière avaient alerté dès le départ le Conseil Municipal et la Communauté de Communes de la Petite Montagne, qui avaient pris des mesures de sauvegarde nécessaires, dont la création d’une ZAD (zone d’aménagement différée), acceptée par la préfecture, permettant la préemption du site en cas de vente. Il serait bon que le dossier avance de nouveau…

 

Contact : Amis de la Platière présidée par Maryse Dondé 

Mail : laplatière@laposte.net

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer