Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Sainte Colette et la vigne : la nouvelle fresque du monastère des Clarisses de Poligny

  • Vincent Jordy, évêque du diocèse, a béni la nouvelle fresque de la chapelle. (Crédit photo : Stéphane Godin).
  • Vincent Jordy, évêque du diocèse, a béni la nouvelle fresque de la chapelle. (Crédit photo : Stéphane Godin).

C’est le 6 mars dernier, jour de la fête de la sainte fondatrice du monastère des Clarisses de Poligny, que Monseigneur Jordy, évêque du diocèse, a béni la nouvelle fresque de la chapelle.

Financée par l’entreprise Pateu et Robert , via le mécénat d’art, elle a été réalisée par Paolo Orlando, l’artiste italien qui avait déjà peint la fresque du chœur de la chapelle.

Le thème retenu par les sœurs Clarisses est très local : sainte Colette et la vigne. Il est décliné en trois tableaux principaux : au centre, les noces de Cana où Jésus, alors que le vin venait à manquer, changea de l’eau en vin pour que la fête ne soit pas ternie ; à droite, sainte Colette exerce aussi un miracle en remplissant un tonneau de vin alors qu’une sœur avait oublié de refermer la bonde et que le tonneau s’était vidé ; à gauche, les reliques de sainte Colette sont cachées dans une cave durant la Révolution et échappent ainsi à la destruction.

N’hésitez pas à venir voir comment sainte Colette a sauvé le vin et comment le vin a sauvé sainte Colette ! Dans une commune de vignerons et dont la devise est « A Dieu playse Poligny » on ne pouvait trouver plus local et significatif !


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales