Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Pour rester en ligne ENEDIS investit 300.000€ sur le secteur d’Arinthod

  • Sophie Fani et Valentin Coindard d'Enédis commentent les travaux aux élus
  • Sophie Fani et Valentin Coindard d'Enédis commentent les travaux aux élus
  • L'habillage des poteaux en aérien à l'ancienne
  • Le tracé du Chantier PDV Légna tranche 2017
  • De gros moyens mis en oeuvre par ENEDIS
  • Il est midi, c'est l'heure d'enlever les "grimpettes" des pieds
Un programme de sécurisation et d’amélioration d’EDF.

 

L’homme monta les escaliers, puis il glissa la clef dans la serrure, et  la porte s’ouvrit. Il avança d’un pas en toute délicatesse dans le noir et posa simplement son index sur le bouton électrique sur sa gauche… Et la lumière fut…Mais comment un geste si simple et si banal est-il possible ? Qui fabrique, Qui transporte, Qui livre efficacement la  «fée électricité» ?
C’est ce que nous avons appris en partie ce lundi matin dernier à Marigna sur Valouse en Petite montage, en compagnie de Sophie Fani interlocutrice ENEDIS pour les Collectivités Locales et des élus des communes concernées. En effet depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, la production comme la commercialisation de l'électricité sont devenues des activités concurrentielles. En revanche, son transport et sa distribution  relèvent encore du service public, puisque étant toujours des activités régulées par l'État français, donc l’apanage d’EDF, qui a deux filiales RTE et ENEDIS. RTE s’occupe de l’approvisionnement et du transport de l’électricité et la seconde depuis 2016 (ancien ERDF), est en charge de la gestion du réseau de distribution, elle entretient donc et développe ce réseau.

Un chantier important à réaliser sur le secteur d’Arinthod


ENEDIS en tant que gestionnaire de réseau réalise des travaux de modernisation de grande ampleur pendant le mois de septembre 2017, sur ce secteur. La filiale de l’électricien historique investit environ 300. 000 € sur la ligne moyenne tension (20 000 volts) afin de réaliser une maintenance lourde sur une cinquantaine de kilomètres de réseau de distribution d’électricité. Au regard le budget investit sur tout le Jura en 2017 est de 11 Millions d'€. Après un élagage complet de la ligne, ces travaux de maintenance sont prévus jusqu’au 2 octobre de cette année, afin de sécuriser les 50 Kms de réseau sur le secteur d’Arinthod. Les équipes d’Enédis auront remplacé 125 supports ou poteaux bois et béton, changé 6 postes de distribution publique d’électricité  et renouvelé plus de 120 équipements de protection tels que des parafoudres et des isolateurs, sur une ligne datant de 1958.

Pas de perturbation significative pour les usagers


 

Les 900 clients alimentés par cette portion de réseau n’ont été perturbés en aucune manière par ces travaux, l’alimentation électrique a été maintenue par six groupes électrogènes installés à demeure. Cependant si de petites coupures ont été constatées durant les changements de ligne, elles auront été sans gêne significative pour les usagers.
«300 heures de préparation et plus de 1500 heures de main d’œuvre auront été nécessaires pour achever ce travail », confie Valentin Coindard, le préparateur du chantier. 
Ces travaux se sont déroulés successivement sur 5 communes : Arinthod, Marigna sur Valouse, Monnetay, Nancuise et Valzin en Petite Montagne (Savigna et Chatonnay ayant fusionné au 1e janvier 2017 avec Fétigny et Léna, pour devenir la commune de Valzin en Petite Montagne). L’amélioration de la qualité de fourniture d’électricité concernera également les communes de : La Boissiere, Cernon, Chambéria, Chancia, Condes, Onoz, Vescles et Valzin en Petite Montagne nouvellement fusionnée. Les élus des communes concernées ont pu ainsi se rendre compte ce matin sur place de l’avancée et de l’ampleur des travaux  avec les acteurs d’ENIDIS.

La lumière y retrouvera sa quiétude…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Qu'est-ce vraiment que le CBD ?

Bientôt la reconnaissance d'un usage médical du cannabis ? Dans le sillage des dernières déclarations de la ministre de la Santé, qui la semaine dernière, a laissé entendre qu'un usage thérapeutique du cannabis pourrait être bientôt à l'ordre du jour, la récente ouverture de deux boutiques jurassiennes proposant du cannabidiol en vente libre a localement relancé le débat public portant sur une possible prochaine évolution législative. Détails et explications.
Publié le 18/06/2018



Bloc-notes

CHEZ TITOUNE

Publié le 04/06/2018

RESTAURANT LE BAMBOCHE

Publié le 04/06/2018

CONCERT

Publié le 04/06/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales