Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Le budget de la Ville de Champagnole a été voté: l’investissement baisse considérablement

  • Le 19 décembre, dans la salle du conseil municipal, élus de la majorité et de l’opposition étaient réunis pour voter le budget communal 2018.
  • Le 19 décembre, dans la salle du conseil municipal, élus de la majorité et de l’opposition étaient réunis pour voter le budget communal 2018.
  • Le Budget primitif 2018 s’équilibre à 10,58 millions d’euros contre 11,38 millions en 2017.
Après le débat d’orientation budgétaire du 21 novembre, le conseil municipal s’est réuni fin décembre pour voter le budget 2018, fil conducteur de la municipalité pour les douze mois à venir.

Le 19 décembre, dans la salle du conseil municipal, élus de la majorité et de l’opposition étaient réunis pour voter le budget communal 2018. Si pour cette année, la conjoncture économique est un peu plus favorable, compte tenu du gel de la Dotation Globale de Fonctionnement, au même niveau que l’an passé après une baisse continue ces dernières années, c’est un budget avec près d’un million d’euros en moins d’investissements par rapport à 2017 que les élus ont voté. Le Maire Guy Saillard « souhaite garder un pouvoir d’investissement pour 2019. 2018 sera par conséquent une année de transition ».

 

2018 : une année de transition


Le Budget primitif 2018 s’équilibre à 10,58 millions d’euros contre 11,38 millions en 2017.  Environ 8,95 millions d’euros seront consacrés au fonctionnement, un montant similaire à l’an dernier, et 1,63 millions d’euros à l’investissement. « Nous aurions pu proposer un budget plus ambitieux en augmentant le recours à l’emprunt, mais nous avons décidé pour 2018 de maintenir l’emprunt à hauteur de 500 000 euros, afin que le remboursement de l’annuité reste stable », expliquait Guy Saillard.

Pour Pascal Tissot, conseiller municipal délégué en charge des finances : « le premier constat que nous pouvons faire est celui de notre marge d’autofinancement, qui représente plus de la moitié du financement de nos investissements. C’est l’effet direct de nos efforts de réduction des dépenses de fonctionnement. Il faudra maintenir cette tendance pour les années à venir. Le deuxième constat, moins réjouissant, est que nous n’avons plus beaucoup de foncier disponible à vendre, comme ce fut le cas ces dernières années. Il faudra également en tenir compte pour les budgets à venir. Par ailleurs, les subventions d’investissement d’État, comme la DETR, se réduisent également d’année en année. »

 

Les investissements


Concernant le programme d’investissement, plus de la moitié de l’enveloppe de 1,63 millions d’euros concerne les bâtiments scolaires avec 504 725 euros alloués. Le plus gros investissement concerne la participation de la Ville à la construction de l’école élémentaire centre-ville Hubert Reeves sur le site Léo Lagrange  à hauteur de 448 500 euros. Rappelons que ce projet est porté par la Communauté de Communes Champagnole Nozeroy Jura. Côté scolaire, 30 000 euros seront également consacrés au remplacement des menuiseries à l’école maternelle Valentenouze.

La seconde priorité est le renouvellement d’une partie des véhicules de voirie – ceux qui sont en fin de vie et ceux qui ont été volés - à hauteur de 135 360 euros.
Un programme de travaux ONF de 50 000 euros concernera la réfection de la route de Taravent, qui facilitera l’exploitation de la forêt dans les années à venir.

Comme annoncé au cours de l’année 2017, une enveloppe de 40 000 euros sera consacrée à l’amélioration de la sécurité routière avec l’installation de systèmes de ralentissement avenue Herriot, rue de la Liberté ou encore rue Gédéon-David. Côté sécurité, le renouvellement des tasers et des gilets pare-balles de la Police représentera une enveloppe d’environ 6 000 euros. La Ville lancera par ailleurs une étude pour une nouvelle tranche de la vidéo-protection.

Enfin, environ 20 000 euros seront alloués à la poursuite de la dématérialisation de la comptabilité et des actes administratifs, ainsi qu’au renouvellement du matériel informatique

 

Pas d’augmentation des taux d’imposition


Pour la 12ème année consécutive, les taux des impôts locaux fixés par la Ville ne bougeront pas. Le Conseil municipal a fait le choix de ne pas augmenter les taux d’imposition des trois taxes. Le taux de la taxe d’habitation s’élève à 10.73 %, celui du foncier bâti à 19.46 % et celui du foncier non bâti à 42.65%.

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer