Hebdo 39 Lons-le-Saunier


La monnaie locale, la Pive prend ses marques à Lons-le-Saunier

  • La Pive, monnaie complémentaire comtoise
  • La Pive, monnaie complémentaire comtoise
  • Une boulangerie acceptant les Pives
  • Des bénévoles à l'écoute des consommateurs intéressés
  • Des pives
Voilà quatre mois que la Pive a posé ses valises en terre lédonienne. Après une période d’installation, il était grand temps d'en célébrer son inauguration afin de présenter cette monnaie locale à plus de personnes, lors d'une après-midi de présentation "officielle". Ce baptême s’est déroulé samedi 18 novembre en présence du président de la monnaie local, Jean-Marc Bret.

« Tout le matériel pour cette journée nous a été prêté par la mairie de Lons-le-Saunier », déclare Renaud Elbaz, agent du développement local de son état, et bénévole investi dans la Pive lédonienne. Belle initiative de la municipalité, bien que personne n’ait été présent physiquement pour cette inauguration...
La monnaie locale la Pive, qui a été lancée sur Poligny au printemps dernier, et sur Besançon en septembre, prend ses marques en territoire franc-comtois. C’est donc désormais à Lons-le-Saunier de montrer le bon exemple.
« C’était une utopie, il y a 2 ans, elle est réalisée maintenant. C’est merveilleux d’avoir une idée d’un jour et de la voir se réaliser ensemble », lance avec émotion lors de son discours d’inauguration Magali Vignal, bénévole et coordinatrice du projet sur Lons-le-Saunier.

Un projet d’engagement pour un monde d’échanges

Ils sont une quinzaine à s’être engagés pour ce projet de monnaie locale sur le bassin lédonien.
Lancée, il y a 4 mois, la Pive a déjà dans son escarcelle une quarantaine de commerçants qui acceptent la monnaie et a déjà écoulé 6000 billets, notamment grâce à cette après-midi sous le signe du partage.
Un bilan assez positif quand on sait que Poligny et Besançon, qui ont débuté plus tôt en sont à environ 11 000.
Un projet local qui a été plutôt bien accueilli par les Lédoniens, même s’ils sont encore beaucoup à ignorer l’existence de la monnaie locale comtoise ou tout du moins à y adhérer.
Pour le soutien des institutions, c’est une mécanique qui prend du temps mais ne dit-on pas petit à petit l’oiseau fait son nid ? Les représentants de la Pive sont invités au conseil économique de l’ECLA.
« Ça fait son chemin, 40 commerçants servent de test sur le bassin de Lons-le-Saunier. On sait comment ça fonctionne. Avec la journée d’aujourd’hui, nous avons environ 200 adhérents. Ils sont 550 sur toute la région », précise Renaud Elbaz.

À la recherche de prescripteurs ambassadeurs

« On nous reproche de ne pas faire assez de communication », regrette cet homme engagé dans la cause de la monnaie locale. Cette après-midi d’inauguration était donc bien une action de communication, où citoyens et commerçants pouvaient échanger autour de la Pive.
L’équipe de bénévoles est d’ailleurs à la recherche de prescripteurs ambassadeurs avec notamment des compétences de communication.
« À l’échelle de Lons-le-Saunier, nous ne sommes que des bénévoles. Nous sommes 15. Il serait bien que des personnes nous rejoignent pour communiquer davantage autour de la Pive », ajoute ce fervent supporter de la monnaie locale comtoise.
 « Nous nous rencontrons tous les mardis au bar le QG à Lons-le-Saunier. N’hésitez pas à venir nous voir », insiste Magali Vidal.

Déjà des projets pour 2018...

Bien que le « recrutement » de bénévoles soit une nécessité pour grandir mieux et bien, l’équipe lédonienne travaille à un projet de paiement électronique à 2 vitesses.
« Nous voulons développer le B To C, c’est-à-dire du consommateur au professionnel mais également en B To B où là ce serait un échange entre les différents commerçants. Nous sommes en train de travailler à la création d’une plateforme », concède cet homme qui souhaite faciliter les interéchanges entre professionnels mais aussi avec les consommateurs. Pour ces bénévoles la force de la monnaie locale comtoise, la Pive est de faire de l’échange tout en restant dans un réseau de prestataires. Affaire à suivre...

Plus d'informations :
Pour trouver des Pives, rendez-vous au trois adresses : La librairie Guivelle, la Biocoop et le restaurant Tama'a à Macornay.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Révolution numérique dans l'entreprise, le Jura veut combler son retard

Cap sur le 21e siècle La Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura et l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie du Jura organisent ce lundi au Casino à Lons-le-Saunier, une soirée dédiée à la transformation digitale et à la profonde mutation sociétale qu'elle laisse augurer. Les conclusions d'une enquête réalisée l'été dernier auprès d'une bonne centaine d'entreprises jurassiennes seront également présentées au public. Extraits.
Publié le 18/12/2017



Bloc-notes

SOIRÉE CÉLIBATAIRE

Publié le 29/09/2017

SALON DE FIL EN AIGUILLE

Publié le 06/10/2017

USO

Publié le 22/09/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales