Hebdo 39 Lons-le-Saunier


L'invité de la semaine : Gilles Conry

  • Gilles Conry.
  • Gilles Conry.
Rencontre avec le président de l’Automobile Club Jurassien.

Gilles Conry, vous êtes le président de l’Automobile Club Jurassien. Depuis quand existez-vous, combien comptez-vous d’adhérents et quels sont les objectifs de votre association ?
J’ai commencé ma présidence en juin 2016. L’Automobile Club Jurassien existe depuis 1924. C’est une association qui a su perdurer dans le temps et qui se développe encore aujourd’hui. Je suis très fier de pouvoir la présider. Elle compte quatorze personnes au Comité de Direction. On recense 500 adhérents pour l’année 2017 dont 20 nouvelles adhésions. Nous observons tout de même une baisse des renouvellements. Elle s’explique par l’ancienneté des adhérents qui pour certains ne conduisent plus ou, malheureusement, sont décédés. Il faut savoir qu’au départ cette association était régie par des passionnés de voiture bien avant que les contrôles techniques soient obligatoires. L’association permettait de réunir des individus, aux centres d’intérêts communs, où de grandes discussions, autour de l’automobile, étaient engagées. Il y avait beaucoup plus de liens et d’échanges entre les adhérents. Les objectifs évoluent avec le temps. Aujourd’hui, le législateur a modifié ces aspects : passion, relationnel, échange, en imposant le contrôle de tous les véhicules. Ce n’est plus un plaisir mais une contrainte...

C’est pourquoi nous voulons apporter de nouveaux services utiles à l’usager toujours en lien avec l’automobile et élargir notre public.


Vous organisez votre Assemblée Générale annuelle le 10 Octobre à 18h30, au centre de contrôle du 30 Avenue Camille Prost à Lons. Quelles vont être les principales thématiques abordées ?
Nous espérons réunir un maximum d’adhérents. Je souhaite vraiment insister sur le fait que l’Assemblée Générale se déroulera au nouveau siège de l’Automobile Club Jurassien qui est aussi de ce fait le centre de contrôle technique 30 Avenue Camille Prost. Nous allons énoncer tous les changements réalisés sur l’année 2017. 

Nous avons changé l’adresse du siège sociale pour des questions pratiques. Le bâtiment, 1 Rue Pasteur, est dorénavant.

Pour faire suite à la réglementation du mois de mai, le Vice-Président va faire un bilan des contrôles techniques. Une intervention qui va surement faire débat et apporter des réponses pour certains. Pour nous aider dans le développement de l’ACJ, nous proposons de faire rentrer de nouvelle personne au comité de direction. De nouvelles idées pourraient surgir et surprendre...


Parlons d’un sujet qui fâche, la limitation à 80 km/h… Qu’en pensez-vous dans un territoire très rural comme le nôtre ?
Il faut attendre de voir si cette loi a, en effet, un réel impact sur les accidents de la route et toutes les autres problématiques liées à la mobilité.

Cependant, une chose est sûre, les conducteurs sont en permanence dans l’angoisse et le stress de crainte de prendre une amende. On pourrait apparenter cela à « la peur du gendarme ». Ils ne roulent, pour la plupart, pas à 80 km/h mais bien en-dessous ou bien au-dessus...

Des tensions entre conducteurs se manifestent. Il ne faut pas non plus oublier la durée des trajets qui se prolongent et la monotonie du parcours engendrée par des voitures plus confortables et plus maniables. De nouvelles problématiques en perspectives...


Vous avez depuis ce début d'année ouvert des sessions de code. Comment et pourquoi vous est venue cette surprenante initiative ?
Les sessions de code sont fonctionnelles depuis Janvier 2018. Il ne faut pas se mentir les contrôles techniques sont en baisses. Les statistiques sont formelles. Nous avons donc cherché à diversifier nos activités tout en restant dans le domaine de l’automobile.

Comme vous devez le savoir DEKRA est notre collaborateur pour la réalisation des contrôles techniques. Lorsque l’agrément pour le passage de l’examen du code de la route a été obtenu, nous avons saisi l’opportunité pour le mettre en place au 30 Avenue Camille Prost.

Une salle a donc été aménagée pour le plus grand confort des candidats : locaux neufs, matériels neufs, grande pièce lumineuse et accès pour personne à mobilité réduite. Nous cherchons à ce que les candidats se sentent à l’aise et passe leur examen dans les meilleures conditions possibles. La jeunesse des candidats permet aussi d’apporter de la vie dans l’établissement.


Que prévoyez-vous comme autres actions à plus ou moins long terme ?
Ce ne sont pas les idées qui manquent mais il ne faut pas oublier de prendre en compte les formalités et le temps pour la mise en place. Nous souhaiterions à l’avenir faire passer les stages de récupérations de points. Il est compris dans certaines cotisations et donc pris en charge dans sa totalité par l’association, ce qui n’est pas négligeable.

Egalement participer à des évènements et créer des partenariats. Justement, pour la première fois, en partenariat avec la Croix Blanche, nous mettons à disposition la salle pour la réalisation d’une session de PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1). La journée est programmée le 19 Octobre 2018. Tous les participants recevront un bon de remise pour leur contrôle technique.

 

Contact : Automobile Club Jurassien.

Tel : 03.84.24.20.63 / 03.84.24.13.82
Mail : acj39@orange.fr


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales