Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Grands Mots… Grands remèdes…


Voie Lactée

En cette belle nuit d’été, je regardais la Voie Lactée. Cette trainée blanche dans le ciel que les anciens prenaient pour une giclure de lait venue du sein d’Héra, épouse et sœur (!) de Zeus, le Jupiter des grecs anciens.

Tout ce lait rependu en plein ciel parce qu’Hercule, gamin hyperactif et mal élevé, l’avait tétée avec trop de vigueur, alors même qu’elle n’était pas sa mère ! Quelle époque !

Je me remémorais ce tableau de Rubens, de 1668, qui représentait cette scène charmante.

Soudain dans la nuit noire, sous la voie lactée, je me sentis rougir…

Tout d’abord je ne devinais pas d’où venait cette émotion soudaine. Mais j’ai bientôt compris. Mon inconscient venait d’associer dans ma mémoire sans se gêner et avec une belle inconscience ce tableau de Rubens avec un article de journal du mois dernier. A la Caisse d’Allocation Familiale d’Amiens, ville Jupitérienne s’il en est, un jeune couple souhaite effectuer un changement de situation. Mais leur bébé de 4 mois s’impatiente et cette Margot picarde dégrafe son corsage et le met au sein.

Aussitôt Amiens connu pour son beffroi médiéval, manifeste son effroi contemporain : « Vous devriez avoir honte de faire ça devant tout le monde, il y a des enfants, ça ne se fait pas ».

Je n’ai pas le dessein de sanctuariser le sein mais de là à le trouver à ce point malsain !

Devant mon émoi et l’émoi-émoi des autres la CAF évoque un « malentendu ». Dialogue de sourd puisque l’allaitement émet très peu de décibels.

Messieurs-dames de la Caisse d’A-lactation Familiale d’Amiens il faut quand même avoir bien du vice pour être si tatillon avec le sein !


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales