Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Ford Mustang 2018 : 100 % pur sang

  • Ford légende : Dotée d'un moteur V8 de 450 chevaux capable d'avaler le zéro à 100 km/h en 4,3 s, la nouvelle Mustang, avec ses lignes encore plus séduisantes, est un coupé sportif doté d'un immense pouvoir d'attraction. C'est d'autant plus vrai que ces tarifs, même plombés par un malus de 10 500 € sont à des années-lumière de la concurrence.
  • Ford légende : Dotée d'un moteur V8 de 450 chevaux capable d'avaler le zéro à 100 km/h en 4,3 s, la nouvelle Mustang, avec ses lignes encore plus séduisantes, est un coupé sportif doté d'un immense pouvoir d'attraction. C'est d'autant plus vrai que ces tarifs, même plombés par un malus de 10 500 € sont à des années-lumière de la concurrence.
  • Ford
Les légendes ne meurent jamais. Malgré quelques années de disette, la Ford Mustang a gardé intègre l'aura qui l'entoure depuis sa sortie en 1964. Le cheval fougueux américain nous est revenu plus en forme que jamais en 2015. Ford lui offre un restylage de mi-parcours qui assoit encore un peu plus sa position d'objet de toutes les tentations.

Les grands noms de l'automobile ont l'avantage sur le commun des modèles de pouvoir s'offrir quelques années dans l'ombre. Leur gloire originelle rayonne toujours suffisamment. Au Panthéon des voitures qui ont fait l'histoire, la Mustang trône en bonne place. Les amateurs de belles mécaniques et de bolides musclés frissonnent toujours à l'évocation de ce nom glorieux apparu en 1964. Certes, les pages de sa vénérable histoire n'ont pas toutes été écrites en lettres d'or, mais les derniers paragraphes, initiés en 2015, ont relancé au grand galop ce mythe américain. La dernière génération est tout simplement le coupé sportif le plus vendu au monde. En France, le cheval fougueux a également séduit le public qui ne s'est pas laissé décourager par le malus écologique qui lui retenait durement la bride. Les deux versions disponibles sont l'une et l'autre frappées par un surcoût de 10 500 € auquel vient s'ajouter la taxe annuelle. Malgré cette disgrâce, la Mustang reste un coupé sportif à part qui, dans sa zone de prix, n'a pas de concurrentes.

De la robe et du caractère

La nouvelle Mustang n'a pas dû rester bien longtemps sur la table à dessin. Sans doute les designers de Ford craignaient-ils qu'elle ne s'impatiente, emportée par son tempérament de feu. On note l'apparition de feu 100 % LED, de traits plus galbés au niveau du capot et d'ouïes d'aération qui viennent renforcer son caractère indomptable. Les stylistes ont ainsi su renouer avec les lignes qui ont fait sa légende. À l'intérieur, il convient de saluer les efforts réalisés par le constructeur en termes de finition et d'assemblage. Ces deux critères n'étaient pas de grands points forts des modèles précédents et Ford a tenu à changer les matériaux utilisés. Preuve de la bonne volonté de la firme, l'affichage se modernise avec un écran 12 pouces qui vient remplacer les compteurs. Ford ne souhaite pas jouer dans la cour des sportives Premium, préférant un ticket d'entrée bien moins élevé, mais soigne la présentation. Les tarifs débutent à 39 900 € en version 4-cylindre Ecoboost avec la boîte de vitesses manuelle à six rapports. C'est une augmentation de 2 400 € par rapport à la précédente version. Une hausse qui s'explique par la présence de nouveaux équipements de série comme les compteurs digitaux, le volant chauffant, les phares à LED ou encore les compteurs digitaux. Sans doute faudra-t-il également piocher dans la liste d'options pour profiter pleinement de la bête. On pense à la boîte automatique à dix rapports (2 000 €) ou à la suspension adaptative (2 000 €). Ce sera surtout vrai avec le V8. Le 2,3 l turbo Ecoboost perd en effet une trentaine de chevaux (290 ch) afin de répondre aux normes antipollution. Le plus gros des moteurs, le 5 l 8-cylindres, les récupère et voit sa puissance passer de 421 à 450 ch avec une injection doublée, directe et indirecte. Il va sans dire que c'est ce second moteur qui nous a le plus éblouis. Le petit bloc permet de profiter des atours d'une Mustang mais sans l'ivresse de celle-ci. Le manque de tempérament n'est pas vraiment gênant en soi mais ne correspond pas à l'ADN de la voiture. Il faut tout de même relativiser : la « petite » Mustang avale le zéro à 100 km/h en 5,5 s. Le V8 quant à lui est un pur bonheur aussi bien à écouter vrombir qu'à manœuvrer. La conduite est nerveuse, radicale, brutale parfois, à l'image de l'animal fétiche de la protégée de Ford. Les aides à la conduite permettent de dompter ce caractère fougueux sans brider les émotions qu'il procure. Malgré ses 1 800 kg, la Mustang V8 offre des sensations pures et boucle le 0 à 100 km/h en 4,3 s avec la boîte automatique à dix rapports. Il faudra tout de même compter 46 900 €, hors malus (10 500 €), pour s'offrir ce bel animal. Par comparaison, l'Audi RS5 s'affiche à 96 520 €…

Fiche technique V8

Longueur : 4,78 m
Largeur : 1,96 m
Hauteur : 1,38 m
Volume de coffre : 408 l
Capacité du réservoir : 61 l
Moteur : 8-cylindre
Cylindrée : 5 038 cm2
Puissance : 450 ch
Couple : 529 Nm
0 à 100 km/h : 4,3 s
Poids : 1 831 kg
Vitesse max : 249 km/h
Consommation mixte : 12,4 l
CO2 : 270 g/km
Malus : 10 500 €
Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Les forces de sécurité en démonstration

Ils œuvrent pour notre sécurité Impossible n'est pas Grimp !
Publié le 22/10/2018



Bloc-notes

USO

Publié le 05/10/2018

USO

Publié le 05/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales