Hebdo 39 Lons-le-Saunier


EHPAD en souffrance : la députée Danielle Brulebois à la rencontre du personnel

  • Danielle Brulebois a entendu la "souffrance" du personnel.
  • Danielle Brulebois a entendu la "souffrance" du personnel.
  • La visite de l'établissement a permis la rencontre avec les résidents.
  • Christian, un résident plutôt satisfait de son séjour en EHPAD.
Accueillie par des représentants de la Direction du Centre Hospitalier Jura-Sud, la députée a visité l'établissement, puis elle a rencontré les salariés.

Vendredi 16 février, la députée Danielle Brulebois est venue visiter l'Etablissement d'Hébergement pour Personnes âgées dépendantes (EHPAD) du site de Val-Suran de Saint-Julien.

Une visite sur fond de protestation du personnel, qui avait déjà fait part de son désarroi dans un courrier adressé fin novembre 2017 à Madame la Ministre de la Santé, à la Direction de l'Agence régionale de la Santé, aux élus et parlementaires locaux et départementaux, ainsi qu'aux familles des résidents.

C'est depuis près d'une année que les salariés sonnent l’alarme sur la détérioration de leurs conditions de travail et en conséquence, sur la dégradation de l’accompagnement des résidents. Ils se sont mobilisés le 30 janvier pour une journée de grève.

Lors de leur rencontre avec la Députée, ils ont voulu lui faire part de cette situation, qu'ils n'hésitent à qualifier de "descente aux enfers". "Faute de moyens, de personnel, nous ne pouvons plus tout assumer, il nous faut faire des choix, entre la toilette, les repas, les échanges avec nos résidents.... Cela fait des années que cette problématique couve. Le système ne tient plus que sur les bonnes volontés des salariés, mais on arrive au bout," déplorent-ils.

 

 

"Notre charge de travail a évolué et s'est aggravée, les besoins matériels et humains s'en font ressentir..."

 

Les personnes arrivent en établissement de plus en plus âgés, atteints de handicaps physiques et de troubles psychiques de plus en plus importants. Le personnel n’est pas assez nombreux ni assez préparé. Et en ce qui concerne l'EHPAD de Val-Suran, selon les salariés, la situation n'a fait qu'empirer depuis 2 ans, depuis la fusion avec les Centres hospitaliers Lons-Champagnole.

"Notre charge de travail a évolué et s'est aggravée, les besoins matériels et humains s'en font ressentir. Le délai pour obtenir du matériel est trop long : 2 mois pour un thermomètre et encore...d'occasion, un an pour des tables adaptables, impossible de changer certains lits, même vétustes....Depuis mai 2017, nous sommes placés sous administration provisoire. Le discours permanent, c'est économie, budget, mais jamais résident et bien-être. Nous faisons de la maltraitance institutionnelle" ont détaillé les personnels soignants.

 

"Je connais votre travail, et le tour de force que vous réalisez chaque jour pour accomplir votre mission"

 

Ces arguments, Danielle Brulebois a affirmé les avoir bien entendus et avoir pris en compte les problématiques urgentes pour répondre au mieux aux attentes des résidents et du personnel.

Localement, elle a tenu à redire son engagement pour intervenir à son niveau pour que cette situation évolue. "Je connais votre travail, et le tour de force que vous réalisez chaque jour pour accomplir votre mission. Lors de ma visite j'ai rencontré des résidents, malgré tout heureux de votre travail et de votre présence à leurs côtés. Il faut que votre travail soit vraiment reconnu".

A suivre...


L'Etablissement d'Hébergement pour Personnes âgées dépendantes (EHPAD) fusionne en 2006 avec 2 autres établissements (Arinthod et Orgelet) ayant la même spécialité, la gériâtrie, pour créer le Centre Hospitalier Intercommunal. Cette structure mutualisée compte alors 203 lits. En 2009, afin de rester dans un état budgétaire positif, une période de réorganisation des temps de travail, d'optimisation de la gestion, permet un budget à l'équilibre jusqu'au 31 décembre 2015, dernier exercice avant la fusion. Le 1er janvier 2016, le Centre Hospitalier intercommunal fusionne avec les deux établissements de Lons-le-Saunier et Champagnole, pour former le Centre hospitalier Jura-Sud. L'EHPAD du site de Val-Suran accueille aujourd'hui 70 personnes en accueil permanent, dont 14 places en PASA (Pôle d'Activités et de Soins adaptés). Le site dispose également de 5 places d'hébergement temporaire, et 6 places en accueil de jour.

Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales