Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Didier Mathieu intronisé par la Commanderie des Nobles Vins du Jura et du Comté

  • Didier Mathieu, fier et ému avec son diplôme de la Commanderie des Nobles Vins du Jura et du Comté
  • Didier Mathieu, fier et ému avec son diplôme de la Commanderie des Nobles Vins du Jura et du Comté
Dimanche 30 avril, la Commanderie des Nobles Vins du Jura et du Comté a intronisé lors de la Saint-Vernier, patron des vignerons jurassiens, un nouvel adhérent en la personne de Didier Mathieu, vigneron des coteaux lédoniens.

C’est à l’église des Cordeliers à Lons-le-Saunier, que le Président de la Commanderie des Nobles Vins du Jura et du Comté, Jean-Louis Mussillon a retracé la vie du vigneron des côteaux lédoniens, Didier Mathieu. Nous avons souhaité en savoir plus sur cette intronisation...

Pouvez-vous nous parler du vigneron des côteaux lédoniens intronisé ?
C’est un vigneron des côteaux lédoniens. Ce n’est pas forcément un vigneron que l’on intronise à chaque fois. L’année dernière à la Saint-Vernier, c’était déjà un vigneron, mais on ne fait pas qu’eux. Cependant ce n’est pas plus mal cette année après les gelées. Les vignerons méritaient d’être mis à l’honneur.  Les côteaux lédoniens ne sont pas très connus. Mais, nous rendons hommage à des gens simples, pas obligatoirement connus et de gros domaines. Nous mettons à l’honneur des personnes, qui rendent des services à la viticulture.
Didier Mathieu s’est fait tout seul. Il a acheté ses ares tout seul. Il avait un métier en parallèle au départ. Il a décidé cette année de se mettre à temps plein et de quitter son boulot parallèle. Malheureusement, ses vignes ont gelé, ce n’était pas la bonne année. Mais, il va rebondir. Il vend ses vendanges. Je sais que normalement il faudrait prendre des têtes d’affiche pour nous faire plus connaitre. Nous souhaitons rendre hommage à des gens un peu plus effacés, discrets. Il a d’ailleurs été très ému lorsqu’il a pris la parole lors de son intronisation. Nous sommes sûrs de lui avoir fait plaisir et ça nous fait plaisir en même temps quand les gens sont heureux.

Quelles sont les missions des personnes intronisées ?
Nous parlons de la Saint-Vernier donc nous parlons des vignerons. Nous intronisons un peu toutes sortes de personnes.  Au chapitre des vendanges, nous avons intronisé un Parisien, par exemple. Nous leur faisons prêter un serment. Ça les engage à faire la promotion des vins du Jura et du comté. C’est un tout.
Ils ne vont pas s’engager à voyager et à donner des publicités ou autres prospectus. Ils vont prêcher la bonne parole en dehors du Jura, ce qui est plus simple à l’époque des réseaux sociaux, par exemple.
Ils ont tout de même le droit à un diplôme et une médaille. Ils sont plus sensibilisés. Pour Didier Mathieu, qui est Jurassien, il participera peut-être aux manifestations de la Commanderie. C’est une confrérie, il n’y a pas d’obligation précise. C’est un engagement convivial et amical. Ceux qui ont été intronisés se sentent investis d’une petite mission. Ils vont simplement parler des vins du Jura et du comté autour d’eux...

Que pensez-vous du retour de la Percée du Vin Jaune l'année prochaine ?
C’est une très bonne chose. C’est la plus belle et la plus grande fête du vin, du coin mais aussi de France !
C’est très lourd à conduire comme manifestation mais c’est vraiment très bien. J’imagine que cette année avec la gelée des vignes les viticulteurs qui hésitaient à venir avec des petits stocks vont peut-être être gênés. Je souhaite que ça soit une belle fête. L’Etoile est un joli village et il y a déjà eu une Percée là-bas, il y a longtemps. Je souhaite que ça marche très bien en 2018 à l’Etoile. Nous sommes là pour représenter tous les vignerons et nous espérons que cette fête soit une belle réussite.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Élections législatives : les enjeux

3 circonscriptions pour 34 candidats... Bien qu’au bord de la scission au niveau national pour Les Républicains ou luttant pour survivre comme le Parti Socialiste, les partis n’en demeurent pas moins implantés au niveau local. Les enjeux nationaux ne vont-ils pas se télescoper avec des enjeux locaux ? C’est l’une des spécificités majeures du scrutin législatif...
Publié le 22/05/2017


Seat Ibiza : la fête continue

Publié le 18/05/2017

Bloc-notes

TOURNOI FOOT PERRIGNY

Publié le 12/05/2017

ACDTR

Publié le 12/05/2017

LA FRUITIERE DE LA PESSE

Publié le 12/05/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales