Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Découverte de fresques à l'église de Cressia

  • Cressia, l'église, extrait du plan cadastral, 1827, Archives du Jura, Montmorot (ADJ.3P.plan.1999)
  • Cressia, l'église, extrait du plan cadastral, 1827, Archives du Jura, Montmorot (ADJ.3P.plan.1999)
  • Cressia, le château, gravure de Julien Vallou de Villeneuve, in "Voyages dans ... l'ancienne France", 1820-1878, Paris (BNF, Gallica)
  • Cressia, carte postale.
Les couleurs d'anciennes peintures apparaissent sous l'enduit au plafond du chœur, suite à un récent surcroît de froid et d'humidité, consécutif aux travaux de réfection de la toiture en pierre lauze.

Cressia, canton postal d'Orgelet, avec son château baroque moderne, inlassablement rebâti sur le même haut-lieu, fermant le septentrion du sillon suranais, était autrefois un bourg populeux et animé.
Un millier d'habitants en 1790, contre 267 en 2014, mais un effectif à nouveau en progression.
L'église succursale est consacrée à saint Maurice et ses compagnons légionnaires, pour la plupart égyptiens de langue copte, martyres du Valais, vers la fin du IIIe siècle après Jésus-Christ.
Point de rendez-vous des randonneurs sur le sentier des lavoirs, des sources, de la cascade, du tuf, des grottes, l'église est située au pied du passage ouvrant la montagne du Diévan, que la butte castrale surveille de tout temps, sur la route menant d'Orgelet à Saint-Amour.

Une souscription populaire de près de 14 000 euros

Cet archaïque lieu saint, ou l'édifice qui s'y dresse aujourd'hui, cette église rurale, inscrite en 2002 à l'inventaire des monuments historiques, à l'architecture romane tardive, mentionnée dès 1275 dans nos chartes, connaît divers âges de construction et réfection. Ainsi le chœur rectangulaire est ajouté en 1788.

Dernièrement la fondation du patrimoine cloturait une souscription populaire de près de 14 000 euros pour la délicate réparation de la couverture en pierre lauzes. Une toiture massive et poreuse qui autorise le froid et l'humidité. Combien plus encore en cas de travaux de dépose ? Ces conditions ont présidé au décollement gravitaire de l'enduit qui occultait les couleurs des figures d'une peinture fresque au plafond de la voûte du chœur Saint Maurice de Cressia.

Une découverte fortuite qui rappelle celle, exceptionnelle, distante de seulement quinze kilomètres, à l'église Notre-Dame de l'Assomption de Revigny, encore lors de travaux de toiture lauze.
Il paraît en effet que la plupart de nos églises, illustrées à vive couleur dès leur origine, furent recouvertes d'un blanc austère, pour imiter les réformes protestantes, ou conduire plus sainement l'âme et les esprits des fidèles.

Préférant fermer les portes, et le toit de son église, le maire, François Déprés, sans étiquette politique, diffère au sujet de cette invention, jusqu'à l'avis de son conseil municipal et des autorités compétentes...


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Logement social dans le Jura : l’OPH en pleine évolution

Des services inédits et un accompagnement personnalisé, pour une meilleure qualité de vie À contre-courant des résultats enregistrés dans d’autres départements, l’Office Public de l’Habitat du Jura semble réussir le challenge de réduction de la vacance locative, de maîtrise des impayés de loyers, et d’amélioration du confort de vie de ses locataires. Détails.
Publié le 24/04/2017



Bloc-notes

USO

Publié le 21/04/2017

UM Doloise

Publié le 21/04/2017

Encadré 1/16ème de page

Publié le 18/04/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales