Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Congrès national des jeunes agriculteurs

  • Le congrès national des jeunes agriculteurs se déroulait les 31 janvier, 1er et 2 février à Champagnole. 150 JA (de l’hexagone et des DOM-TOM) étaient présents dans le Jura pour y assister.
  • Le congrès national des jeunes agriculteurs se déroulait les 31 janvier, 1er et 2 février à Champagnole. 150 JA (de l’hexagone et des DOM-TOM) étaient présents dans le Jura pour y assister.
  • Prises de paroles et échanges lors d'une séance plénière autour des problématiques régionales.
  • Durant trois jours, les JA participaient à des ateliers de travail autour du thème : « Comment et où acquérir les compétences indispensables pour être chef d’entreprise agricole ? ».
  • Les agriculteurs jurassiens ont notamment pu présenter à leurs homologues leur charte à l’installation. Ici Nicolas Saive, Président des JA Jura.
C’est à Champagnole que se déroulait cette année le congrès national des jeunes agriculteurs (JA) les 31 janvier, 1er et 2 février. À cette occasion, les JA du Jura accueillaient avec enthousiasme leurs homologues de l’hexagone et des DOM-TOM.

150 personnes pour cet événement d’envergure

Cet évènement annuel et d’ampleur nationale est incontournable pour le syndicat. « En effet, la première mission des JA étant de défendre les intérêts des jeunes en cours d’installations ou installés, cette session est l’occasion pour les responsables installation de chaque département français de faire le bilan de l’année écoulée, des avancées obtenues mais surtout de prolonger la réflexion sur l’installation en agriculture » souligne-t-on du côté des jeunes agriculteurs du Jura.

Être agriculteur aujourd’hui : c’est aussi être chef d’entreprise

Le métier d’agriculteur ne cesse d’évoluer : aléas économiques, sanitaires et climatiques et diversification des exploitations sont monnaies courantes. Les attentes sociétales aussi se répercutent sur les nouvelles installations. L’équilibre entre temps de travail et vie personnelle doit faire partie de la construction du projet d’installation et appelle de nouveaux savoir-faire.

Ainsi, durant trois jours, les 150 jeunes agriculteurs participaient à des ateliers, des tables rondes,  des séances plénières autour du thème : « Comment et où acquérir les compétences indispensables pour être chef d’entreprise agricole ? ». Différents intervenants - représentants de la chambre d’agriculture, du lycée agricole de Montmorot, ou encore du ministère de l’agriculture - étaient d’ailleurs présents. Le Préfet du Jura et le Président du Conseil départemental étaient également conviés à cette session.

 

Focus sur la charte à l’installation pour aider les jeunes


Ces 3 jours étaient aussi l’occasion pour les JA du Jura de présenter leur charte à l’installation : un dispositif recensant les offres de nombreux partenaires, destiné à faciliter l’installation des jeunes, leur permettant d’être le plus performant et de gagner du temps avec par exemple des avantages financiers et des appuis humains via les organismes signataires.

« À l’horizon 2020, nous serons en déficit de renouvellement dans le Jura avec trois départs en retraite pour deux installations. On a mis en place cette charte d’installation avec nos partenaires afin de promouvoir l’installation », détaillait Nicolas Saive président des JA du Jura.

Cette charte départementale pour l’installation et la transmission, qui vise à maintenir une agriculture dynamique sur le territoire jurassien, avait été signée en février 2016 et sera disponible dès 2017 : « on va finaliser ce dossier cette année. Il nous reste encore quelques partenaires à rencontrer. Un catalogue sera ensuite disponible, il recensera l’ensemble des acteurs et des aides avec le détail des services, des compétences et des avantages pour chaque partenaire», ajoutait le président des JA jurassiens qui profitait de l’occasion pour remercier l’ensemble des partenaires qui participaient à la bonne organisation du congrès à l’Oppidum de Champagnole.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le sentiment d’abandon des ruraux prédomine

Le projet de loi de finance 2018 inquiète vivement les maires L'appréhension et l'incertitude touchent une grande majorité voire la totalité des maires jurassiens. Notamment au sujet de la taxe d'habitation qui se recentralise. Détails.
Publié le 13/11/2017


Citroën C3 Aircross : nouveau rôle pour une nouvelle vie

Adieu au C3 Picasso, monospace familial qui a tant donné de sa personne sur les autoroutes des vacances ! Bienvenue au C3 Aircross qui adopte le style des SUV tout en imposant sa griffe originale ! Un nouveau venu qui redistribue les cartes entre Peugeot et Citroën.
Publié le 10/11/2017

Bloc-notes

SOIRÉE CÉLIBATAIRE

Publié le 29/09/2017

SALON DE FIL EN AIGUILLE

Publié le 06/10/2017

USO

Publié le 22/09/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales