Hebdo 39 Lons-le-Saunier

Clairvaux les Lacs : Jules Nicolas : Un magicien pour les chevaux


Il réalise des fers orthopédiques pour les chevaux boiteux.

"Jules a été mon sauveur, enfin plutôt celui de ma jument. Sans lui je ne pourrais pas montrer aussi fièrement l’évolution des pieds de ma jument. Sans lui je n’aurais plus de jument tout court d’ailleurs". Ainsi s'exprime Sarah, au sujet de Jules Nicolas, maréchal-ferrant. Malgré ses 89 printemps, "le Jules", sa passion de la maréchalerie chevillée au corps depuis près de 70 ans, continue de pratiquer au sein de l'Association de Défense du Cheval, association qu'il a créée il y a bientôt 30 ans, et dont il est toujours le président d'honneur.

"L'association est vigilante sur le traitement des chevaux. On poursuit notre mission, celle de sensibiliser les propriétaires et même lorsque cela s'impose, demander des placements".

La tâche est rude, mais Jules Nicolas parcourt encore aujourd'hui des kilomètres sur tout le département, lorsqu'on lui signale un mauvais traitement. Parallèlement, il sauve de nombreux pieds de chevaux boiteux grâce à son savoir-faire de maréchal-ferrant. En vrai orfèvre de la maréchalerie, il crée des fers orthopédiques, adaptés à chaque cas. Pour la jument de Sarah, il a littéralement recomposé un sabot très abimé par un mauvais ferrage d'origine, en rajoutant de la corne artificielle. Aujourd'hui, après de longs mois de traitement, et de fers adaptés, la jument n'a jamais boité, et elle est sauvée.

 

Association de défense du cheval - Page Facebook


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Les forces de sécurité en démonstration

Ils œuvrent pour notre sécurité Impossible n'est pas Grimp !
Publié le 22/10/2018



Bloc-notes

USO

Publié le 05/10/2018

USO

Publié le 05/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales