Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Carton plein pour le défilé du Tour Auto Optic 2000 à Champagnole

  • Ari Vatanen (à gauche) ouvrait le rallye. Il était accueilli à Champagnole par Clémence Kuhni Bouveret et Clément Pernot.
  • Ari Vatanen (à gauche) ouvrait le rallye. Il était accueilli à Champagnole par Clémence Kuhni Bouveret et Clément Pernot.
  • Pour le passage du Tour Auto Optic 2000 à Champagnole, le public est venu nombreux admirer toute la matinée, les 230 automobiles anciennes et de collection qui se succédaient. © David Bila.
  • Le Tour Auto 2018 passait devant le magasin Kuhni en plein cœur de ville à Champagnole. © David Bila.

Mercredi 25 avril dès 8h30, les rues de la Perle du Jura étaient déjà bien animées et pour cause : le Tour Auto Optic 2000 2018 passait devant le magasin Kuhni en plein cœur de ville. Un rallye qui se déroulait du 23 au 28 avril au cours duquel les participants s’élançaient à la découverte des plus belles routes de France. Au programme, plus de 2000 kilomètres à parcourir, cinq villes étapes, des épreuves chronométrées sur quatre circuits et dix épreuves spéciales sur routes fermées pour une arrivée à Nice.
Pour le passage du Tour Auto  à Champagnole, le public est venu nombreux admirer toute la matinée, les 230 automobiles anciennes et de collection qui se succédaient. Ex-pilotes professionnels, patrons d’écurie de course, musiciens, comédiens, présentateurs TV ou encore chefs étoilés, figuraient parmi les inscrits à la 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo. Ce sont d’ailleurs les illustres Ari Vatanen et François Chatriot, qui ouvraient le rallye.
À l’instar des années précédentes, la 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo a fait la part belle aux modèles rares et exceptionnels qui ont marqué l’histoire de cette course qui demeure la plus ancienne encore organisée aujourd’hui.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales